LE CHEMIN DES CITATIONS

“Si la peur frappe à ta porte et que tu as le courage de l’ouvrir, tu t’apercevras que derrière il n’y a personne. Lorsqu’une porte se ferme, il y en a une qui s’ouvre. Malheureusement, nous perdons tellement de temps à contempler la porte fermée que nous ne voyons pas celle qui vient de s’ouvrir”.

Alexander Graham Bell

 

“Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l’ancien”.

Dan Millan

 

“La véritable folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à des résultats différents”.

Albert Einstein

 

“Le monde extérieur est le miroir de notre monde intérieur. Ce qui se manifeste à l’extérieur est ce qui se trouve à l’intérieur”.

Charles F. Haanel

La Rose

Un certain homme planta une rose et l’arrosa fidèlement,

et avant qu’elle ne fleurisse il l’examina.

Il vit le bouton qui fleurirait bientôt et aussi les épines.

Et il pensa, “Comment est-il possible qu’une fleur si magnifique provienne

d’une plante chargée d’autant d’épines pointues ?”

Attristé par cette pensée, il négligea d’arroser la rose

et avant qu’elle ne fût prête à fleurir elle mourut.

Il en est ainsi pour beaucoup.

A l’intérieur de chaque âme il y a une rose.

Les qualités divines plantées en nous à la naissance grandissent

parmi les épines de nos erreurs.

Beaucoup d’entre nous se regardent eux-mêmes et

voient seulement leurs épines, leurs défauts.

Nous désespérons, en pensant peut-être

que rien de bon ne peut sortir de nous.

Nous négligeons d’arroser le bien qui est en nous,

et finalement, il meurt.

Nous ne réalisons jamais notre potentiel.

Quelques personnes ne voient pas la rose à l’intérieur d’elles-mêmes,

quelqu’un d’autre doit la leur montrer.

Un des dons les plus extraordinaires qu’une personne puisse posséder

est d’être capable de passer à travers les épines

et de trouver la rose à l’intérieur des autres.

C’est la caractéristique de l’amour, de regarder une personne

et connaissant ses erreurs, de reconnaître la noblesse dans son âme.

Et de l’aider à réaliser qu’elle peut dépasser ses erreurs.

Si nous lui montrons la rose, elle fera la conquête des épines.

Alors elle fleurira, et plus loin fleuriront trente, soixante,

une centaine de plants comme celui qui lui a été donné.

Notre devoir en ce monde est d’aider les autres

en leur montrant leurs roses et non leurs épines.

Alors seulement nous atteindrons l’amour

que nous devrions ressentir pour chacun.

Alors seulement nous fleurirons dans notre propre jardin.

Auteur Anonyme